« Pour celui qui se hâte vers la perfection de la vie religieuse, il y a les enseignements des saints Pères dont l'observation conduit l'homme jusqu'aux cimes de la perfection. »

09 mars 2019

Carême 1)


En tout métier, en tout état de vie, il y a des périodes de formation et d’entraînement. La vie chrétienne n’échappe pas à cette règle ; et la période d’entraînement et de formation en est précisément : le Carême.

Le Carême est la grande retraite de l’Église au désert, par laquelle elle se renouvelle et se prépare à célébrer le mystère du Salut et la victoire de son Chef. Les divergences de discipline que l’on observe, dans les différentes Églises de l’Orient et de l’Occident catholiques montrent que cette institution ne vient pas de la décision d’une autorité centrale, mais bien d’une inspiration du Saint Esprit.



01 février 2019

La CHANDELEUR

Plan de l'article :
L'origine de la fête
La Présentation et la Rencontre
La Purification de la Vierge


L’origine de la fête

L’évangéliste saint Luc rapporte que Marie et Joseph présentèrent l’enfant Jésus au temple, conformément à la loi de Moïse qui prescrivait l’offrande à Dieu de tous les premiers nés, en mémoire de la libération d’Égypte. Celle-ci s’était effectuée à la faveur d’un terrible châtiment divin, la mort des premiers-nés des Égyptiens, mais dont les enfants hébreux avaient été protégés :
« Comme Pharaon s’obstinait à ne point nous laisser aller, Dieu fit mourir tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, depuis les premiers-nés des hommes jusqu’aux premiers-nés des animaux. Voilà pourquoi j’offre en sacrifice à Dieu tout mâle premier-né des animaux, et je rachète tout premier-né de mes fils. Ce sera comme un signe sur ma main et comme des fronteaux entre mes yeux ; car c’est par la puissance de sa main que Dieu nous a fait sortir d’Égypte. » (Ex 13,15-16)
En mémoire et en action de grâce de ce fait, les premiers nés des hébreux, tant les hommes que les animaux, étaient donc consacrés à Dieu. Les animaux devaient être mis à mort et offerts en sacrifice ; les premiers-nés des hommes devaient être rachetés, et on offrait à leur place un sacrifice de petits animaux. Jésus-Christ était le premier né de Joseph et de Marie : il devait donc être présenté au temple et racheté.


26 janvier 2019

Saint POLYCARPE 2)


Synaxaire byzantin en l'honneur de saint Polycarpe de Smyrne :

Ayant fait pousser en ton âme le raisin de la grâce, en vérité, comme vin tu fis couler la parole de la foi, qui réjouit le cœur de tous les croyants,
et tu devins un océan de miracles, Père saint :
c'est pourquoi tu t'es montré le joyau des Martyrs, éprouvé par le feu et digne de l'éternelle clarté.
Polycarpe, intercède auprès du Christ notre Dieu
pour qu'il accorde la rémission de leurs péchés
à ceux qui fêtent avec amour ta mémoire sacrée.

Sur saint Polycarpe, il faut lire :

- La lettre de l’Église de Smyrne racontant son glorieux martyre...
- Le témoignage de saint Irénée...
- La prière de saint Polycarpe...

Saint POLYCARPE 1)

Voilà le docteur de l’Asie, le père des chrétiens, le destructeur de nos dieux ; c’est lui qui enseigne tant de gens à ne pas sacrifier et à ne pas adorer !

Telles sont les paroles des païens contre Polycarpe, rapportées dans le récit de son martyre.

Avec Polycarpe, nous sommes dans les temps apostoliques. Polycarpe fut en effet personnellement disciple de l’apôtre saint Jean.

Devenu évêque de Smyrne (actuellement Izmir, en Turquie), il eut un rayonnement extraordinaire.

Dans le récit de son martyr qui nous a été conservé on remarquera qu'il fut arrêté à un âge déjà avancé, et on le poussa à renier le Christ .

Sa réponse est restée célèbre : "Voilà 86 ans que je Le sers et Il ne m'a fait aucun mal. Comment pourrais-je outrager mon Roi et mon Sauveur ?"

Il mourut sur le bûcher le 23 février 156, comme l’atteste la lettre des chrétiens de Smyrne relatant son martyre. Il est, du reste, fêté en Orient à cette date. Saint Bède le Vénérable (Bénédictin et Docteur de l'Église) l’inscrivit au 26 janvier dans son martyrologe, de sorte que sa fête se répandit à cette date à partir du XIe siècle en Occident. Mais elle l’était déjà en Auvergne au VIe siècle, comme l’atteste Grégoire de Tours. Elle n'entra au calendrier Romain qu’à la fin du XIIIe siècle.

Lire la prière de saint Polycarpe...

Celui qui obéit à Dieu grandit comme un palmier, … quand il devient vieux, il porte encore des fruits ! Cette citation du psaume 92 semble coller à saint Polycarpe ! D’abord parce que son nom signifie 'fruit abondant', et aussi parce qu’il obtint le martyre dans une vieillesse avancée, comme nous l'apprend saint Irénée, son disciple :